Coeurs de résine

20 mars 2011

Bwaaaaaa, Leeke voleuuuuuuuuurs !

Hum...

Il n'est pas dans mes habitudes de critiquer les gens , mais là notre humaine a ... fondu un plomb ?

Elle court partout dans l'appartement, la bave aux lèvre en hurlant quelque chose comme "Liké, bande de sale enfoir*s", et autres variantes faisant intervenir des battes cloutés, des scalpel, un livre de sévices corporels très complet (étrangement le même volume manque à ma bibliothèque) et bien des choses encore...

Puis elle se rue sur son ordinateur, ricane seule, ou s'exclame "Ha les batards, y vont voir !" et course son chihuahua pour effectuer dessus des rituels complexes de magie noire, faisant intervenir une perruque "de la marque maudite" , achetée "sur les lieux du forfait, en octobre dernier".

Même son mari a renoncé, il tiens leur enfant à l'écart et jette régulièrement quelques poignées de nourriture à la démente pour qu'elle reste éloignée d'eux.

D'après ce qu'un tirage de tarot a pu m'apprendre, il serait question d'une copie de poupée, de soutien d'artiste et de mauvaise fois manifeste...

Une petite visiste sur son historique de navigation (merci Riku) nous a permis de dégager 3 adresses redondantes (828 visites pour l'une d'entre elle...).

Un blog, des artistes spoliées

Une pétition en ligne

Un groupe fassebouk ?

Les petits sont encore sous le choc. On se terre a l'abri de son regard, quelque fois qu'elle ne veuille s'essayer à la magie Vaudou sur nous.

 

Posté par SasuKumo à 01:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


01 décembre 2010

Allez, on se bouge les miches !

La grognasse d'humaine nous laisse en plan comme de vulgaires bibelots depuis pas mal de temps déjà.
Non mais oh ! Elle croit quoi ?
Qu'on va rester à prendre la poussière comme un bonhomme océdar ?
Elle se fiche le doigt dans l'oeil jusqu'au cou, c'est la révolutioooooooooooon !
C'est le *SBAF !*

....
.......
........

Mais...mais elle m'a frappé ! Ah l'enflure, elle va voir que je suis pas de la french résine, j'ai pas peur de me salir les mains !
Je me vengerai !

Posté par SasuKumo à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 mars 2010

Miroir dimensionnel.

Comme prévu ma boutique a réouvert ses portes. je ne suis pas encore totalement installé dans les murs mais les clients se faisaient pressants , et je n'ai pu retarder encore plus la reprise de mon activité.
En attendant je les reçois dans ma "chambre" aménagée pour l'occasion. Pour les consultants vraiment hors norme je bascule vers ma crypte, bien plus spacieuse et discrète, mais bien moins adaptée .

J'ai réactivé mon miroir . J'avais oublié a quel point regarder a travers est addictif. Presque autant que la télévision, mais en pire puisque je regarde vivre et mourir de vraies personnes, pas des acteurs.
Je n'ai pas résisté longtemps au plaisir d'aller voir ma chère et douce Lyssandre. Sa vie se déroule paisiblement, ses journées sont d'un terrible ennuis mais son naturel heureux et aimable transforme la moindre chose banale en petit évènement. Elle semble s'occuper des jeunes novices avec beaucoup de plaisir, je dirais même une certaine mièvrerie. Ou alors je suis devenu aigris, ou bien tresser des couronne de fleur n'est pas vraiment dans les attributions d'une Nonne . Même si elle est en place dans le couvent des Oubliées, j'aurais pensé qu'elle rencontrerai plus d'autorité, mais toutes les autres résidentes semblent hautement l'apprécier et ne trouvent a redire à son comportement enfantin.
Bien , du moment qu'elle est heureuse. Elle seule le mérite.
J'essaie de ne pas penser aux autres, surtout pas à la mienne. Mais... quand cette Lyssandre sourit, mon cœur se serre au souvenir de ma Lyssandre à moi, et son dernier sourire est toujours incrusté dans mon souvenir au fer rouge.
Je n'aurais pas du... je vais encore en rêver. J'en ai déjà mal...

Lyssandre, ma douce, ma tendre. Ton souvenir m'écorche vif.
Certains soir je crois sentir sous ma main la chaleur de ta peau, la douceur de ton cou. Mes doigts se serrent mais ne rencontrent que le vide encore une fois. Depuis tant d'années tu continus à me faire du mal.Je ne perds pas espoir, un jour je te retrouverai.

La mélancolie ne me va pas. Je me sens engourdis et froid en dedans, comme si un bloc de glace m'étreignait la poitrine.
Il faut que je vois Riku. Avec lui ça ira mieux. Il me parlera de choses et d'autres , et d'un sourire ma peine s'envolera.
J'aimerais qu'il se laisse approcher.

J'aimerais qu'il me laisse l'approcher.

Posté par SasuKumo à 23:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 octobre 2009

Ouverture prochaine.

Sasu est tellement occupé a préparer l'ouverture de sa boutique qu'il n'a pas mis ce blog a jour depuis une éternité...
Décidément, je dois tout faire ici.
Booon, quelles nouvelles ?
Il s'agite dans tout les sens,écris et relis des listes a longueur de journée et s'inquiète que ses paquets n'arrivent pas.
On a discuté il y a quelques temps de l'installation de sa boutique au rez de chaussé de la maison. Il voulait prendre un local a part, mais devoir payer un loyer supplémentaire pour ouvrir une boutique pour avoir un peu plus de sous, c'est un peu stupide, alors on aménagera un coin à la maison.

Il semble inquiet, et malgré ses explications je n'ai toujours pas compris en quoi consiste son commerce.
Il est question d'objets insolites et rare, voir de voyages...ou de services à la personne (?).
Sasu est resté très vagues sur tout les détails, et les rares fois ou nous arrivons a en parler tranquillement seuls a seuls, il semble...mal à l'aise (il fini souvent tout bleu, bégueyant et part précipitamment).
Tout ceci est très confus, alors comme je n'ai pas envie de me prendre la tête en ce moment, je lui ai donné mon accord, je verrai bien quand ce sera ouvert.
Ce n'est pas comme s'il ouvrait un commerce dangereux.

Il reçoit beaucoup de courrier, certains écrit en langue que je ne reconnais même pas. Il s'empresse de les récupérer et de les lire dans sa chambre. Parfois je l'entend soupirer ou râler tout seul à la lecture de ces lettres.
Il semble qu'il soit un commerçant très demandé et déjà débordé !
Et s'il vendait des cartes rares et collector style Magic ou yu-gi-oh ?

Si j'avais su, j'aurai amené ma collection avec moi, au lieu de la laisser au japon.

Lilium semble tristounet ces temps ci , comme nostalgique. Malheureusement, comme il n'a aucun souvenir il ne peut pas me dire ce qui le chagrine.
Il semble que l'approche de la fin d'année lui fasse cet effet là. Je vais m'arranger pour être un peu plus présent à la maison et le distraire , ça m'attriste de le voir dans cet état.
Sortir tout les deux de la maison  permettra a mon p'tit naga de pouvoir aménager son interieur a son gout et de bouger dans tout les sens à son aise, car a trois c'est déjà beaucoup, et il n'est pas petit, lui.

D'ailleurs...
Il devrait bientot commencer a se calmer, j'ai reçu un coup de fil de livreurs pour ses premiers meubles.
Quelqu'un connait  DDéménagements ? et un certain mr Tentacl ? J'ai cherché dans l'annuaire, j'ai rien trouvé.

J'ai pris ma journée de demain pour aider Sasu  a ammenager ses meubles et ses menues affaires, parce qu'il veut faire l'indépendant mais je vois bien comment il se débrouille seul avec ses grandes mains et sa queue de serpent: c'est pas brillant.
S'il n'en casse pas la moitié il aura de la chance.
Et pour être sur qu'une tête de linotte ne vienne pas se fourrer dans nos pattes et tout tripoter, j'ai inscrit Lilium a une sortie à la ferme pour jeunes handicapés. Il a pour mission de prendre pleins de photos, pour s'en souvenir quelques jours.
Ca va lui faire une bonne surprise au grand bleu ! Je vais nous preparer des bentos, comme ça on ne perdra pas de temps demain a se faire à manger .
J'ai hate d'y être, car pour être honnete, je suis dévoré de curiosité de voir ce qu'il peut bien avoir commandé !!
Sur ce je vous laisse !!

Riku.

Posté par SasuKumo à 19:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

18 juillet 2009

troubles.

18 Juillet 2009

Samedi 18 Juillet 2009  (temps dimensionnel 1322)

Le mystère de Riku est enfin éclaircit.
Rien de bien méchant au demeurant , juste un peu d'appréhension de sa part, et d'angoisse de la mienne. Voilà qui est rassurant.
Par contre le voir aller et venir dans la maison vêtu de son uniforme , ou parfois en sous vêtements féminins ne fini pas de m'étonner.
Si je n'était pas parfaitement au courant que Riku est un jeune homme, je me laisserai totalement tromper par son apparence féminine et juvénile.
Je m'habitue petit a petit a voir trainer de la dentelle et des rubans, et fini même par trouver cela agréable;
J'ai eu le loisir de voir un appartement de "mâles" célibataires, et je suis bien heureux que mes colocataires ne soient pas de ce genre ci. Déjà la propreté y est irréprochable (et quand on doit se déplacer en rampant, c'est très appréciable), ensuite l'ambiance y est tranquille et sereine.
J'ai vraiment beaucoup de chance.

Comme promis a Riku , je suis en train de faire le nécessaire pour réouvrir ma boutique. Elle n'était pas vraiment fermée, plutôt en pause, mais tant de choses restent a faire. Je ne sais encore combien de temps cela me prendra, et si je pourrai réellement l'ouvrir ici, ou s'il faudra que je trouve un autre local.
Riku m'assure que je peux disposer du rez de chaussé a ma guise, mais j'ai peur qu'en voyant arriver ma clientèle habituelle il ne change d'avis (ou prenne peur ?).
Et devoir réinstaller toutes les procédures de sécurité et les scellés necessaire me prendra beaucoup de temps et d'énergie, je n'aimerai pas avoir a le refaire ailleurs. Il va falloir que j'en discute sérieusement avec lui, que je lui expose VRAIMENT la nature de mon commerce, et qu'il décide quoi faire en connaissance de cause.
J'ai déjà reçu des demandes de rendez vous, et mon miroir est en chemin, tout devrai aller très vite.

Je me sens étrange de redevenir totalement moi même , mais pour une fois au sein d'un foyer tendre et aimant.
Le poid n'est est que plus important, j'ai maintenant deux personnes que j'aime a protéger.
Est ce bien raisonnable ?
Il faudrait que j'en discute avec Lacryma, elle est toujours de bon conseil.
Il y a fort longtemps également que je n'ai pas vu Lyssandre...

Posté par SasuKumo à 15:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]

26 mars 2009

Mystères en la demeure

Jeudi 26 Mars 2009 (temps dimensionnel 1322)

Je doute de plus en plus du bien fondé de ce journal en ligne. Riku y a accès et râle sur le contenu de mes messages.
J'avoue hésiter a écrire encore si c'est pour devoir me limiter dans mon expression. Autant revenir a mon bon vieux journal papier , que je peux garder hors des yeux indiscrets.

De plus Lilium tente d'accéder de plus en plus souvent a l'ordinateur pour  lui aussi écrire quelque peu, mais ne perçoit pas l'utilité de se départir de toute chose potentiellement dangereuse, tel que ses tasses pleines de liquides poisseux qui finissent immanquablement par se renverser sur le clavier - ce qui se révèle nocif pour un ordinateur portable-, ou le cadavre a moitié dévoré du dernier gâteau de Riku, pour disséminer  miettes, confiture ou risquer d'étendre le courroux du blondinet sur le pauvre appareil -on nomme cela "dommages collatéraux", si ma mémoire est bonne-.
Heureusement que le même stratagème de diversion marche a chaque fois, mais prendre le thé avec sa collection de peluche devient quelque peu lassant et surtout très redondant. Je n'ai même pas la possibilité de pouvoir l'accompagner a une sortie au parc, mon apparence étant suffisamment inhabituelle pour m'attirer des ennuis.

Le temps est maussade et froid , ce qui ne convient pas a ma demie condition reptilienne. Je cherche desesperemment toute source de chaleur, et reste longuement dans mon lit. 
Ma seule consolation reste l'écriture. Riku viens alors se blottir dans mon dos pour lire par dessus mon épaule, ses deux bras enroulés autour de mon cou , et sa chaleur m'envahit doucement. J'apprécie beaucoup ces rares moments.

Il est de plus en plus absent ces temps ci,  rentre très tard de son travail et porte avec lui un sac imposant dont il ne veut pas nous révéler le contenu et encore moins se séparer . Parfois il s'enferme a la salle de bain avec, fait tourner une machine et n'en ressort que quand le contenu a réintégré le sac soigneusement fermé.
Tout ceci est très mystérieux. Son comportement a changé, il semble plus tendu qu'avant. Je me demande si tout ceci ne cache pas un secret .
Peut être une liaison ?
Mais avec qui ? Quelqu'un de son travail ? Pourquoi le cacher ? Va t'il partir ?
Je serais curieux de connaitre le fin mot de cette histoire, mais surtout de retrouver le Riku d'avant, si gentil et souriant.

Je n'ai qu'une crainte, c'est que le foyer qui m'a enfin accepté tel que je suis ne finisse par lentement se fissurer et disparaitre.
Ne nous montrons pas trop pessimiste, qui sait ce que l'avenir nous réserve ? Les beaux jours vont arriver avec le printemps, un peu de soleil et de chaleur devrait vite chasser ces noires pensées.
Du moins je l'espère.

Sur ce, bien a vous,
SasuKumo

PC287045

Posté par SasuKumo à 22:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mars 2009

La bonne ménagère

Je suppose qu'il et de l'ordre du normal que je participe également a ce blog ?

Je n'ai pas vraiment une vie trépidante, je ne vois pas ce que je pourrais dire d'intéressant...
Je m'appelle Riku Momoïro, j'ai 17 ans et je suis émancipé. Mon père est japonais pure souche , et ma mère australienne .
J'ai une sœur ainée, Nobuko , qui  a 15 mois de plus que moi, et qui est une belle raclure... enfin, je m'égare.

Mes passes temps ne sont pas exclusivement le ménage et la cuisine, mais comme personne a la maison ne veut/peux le faire et que je ne nous vois pas vivre dans une porcherie, il faut bien que quelqu'un se dévoue, non ?

J'ai échoué en France suite a une dispute familiale (s'ils veulent me revoir un jour ils ont intérêt a ramper) et je suis actuellement chargé de m'occuper de Lilium. Je gère ses allocations , je m'occupe de la maison, des choses comme ça.
Mais comme ça ne suffit pas pour avoir un peu d'aisance financière , j'ai un petit boulot a mi-temps dans un salon de thé, rien de passionnant.

Pour ce qui est de la maniaquerie... si vous viviez avec un garçon - très gentil, certes- qui a du mal a enfiler ses chaussettes seul, et un grand machin qui n'est pas vraiment équipé pour la vie en appartement, je peux vous assurer que votre logement aussi ressemblerait toutes les 20 minutes a un champ de mines post guerre nucléaire.

Alors je me dois de tenir une discipline de fer et de sévir durement a chaque incartade. Et si ça dois passer par le lancé de machines à laver, ça ne me fait pas peur !
Et c'est pas parce que je ressemble a une gonzesse qu'on peut me marcher sur les pieds ! C'est vrai ça, c'est irritant cette propention qu'on les gens a juger sur l'apparence alors qu'ils ne savent rien de moi ni de ma sensibilité ni de mon vécu !

Enfin, bref, groumph...
Je vais me faire un thé, ça va me calmer.

Et si un jour vous passez au salon de thé "Le Chaton Polisson"... et bien ce n'est absoluement pas la bas que je travaille, alors ne m'en parlez pas.

Et souvenez vous, pour avoir un linge balnc éclatant, ajouter un peu de bicarbonate de soude dans l'eaus de lavage !

Posté par SasuKumo à 15:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

31 janvier 2009

Nouveau départ

Samedi 31 Janvier 2009 (temps dimensionnel 1322)

Me voilà bien installé et , je pense, accepté parmi mes colocataires.
En me voyant écrire mon journal, Riku m'a fait la remarque que je pouvais également tenir un "blog". Je n'en saisis pas encore toutes les subtilités, mais il avait l'air tellement enthousiaste à l'idée de m'apprendre a me servir d'un ordinateur que je n'ai pas eu le cœur a refuser.
Il faudra cependant que je me renseigne plus en avant sur ce système révolutionnaire de journal intime.
J'ai cru comprendre que le contenu en était public, ce qui ne m'arrange pas vraiment...

Lilium a soulevé l'idée que l'on pourrait tous se créer un "blog" de ce genre. Je pense plutôt que nous feront site commun, et que chacun aura une catégorie qui lui est réservée.
J'espère simplement que tout se passer bien, et que Lilium manipulera avec un peu plus de douceur l'ordinateur de la maison que le micro-onde (qui a explosé la semaine dernière, on a toujours pas retrouvé la boite de conserve qu'il contenait, mais Lilium n'abandonne pas).

Je me présente donc comme il se doit.

L'on me nomme SasuKumo. Je suis de grande taille, ma peau est blanche a reflets bleus , j'ai des tatouages faciaux rouges et je suis naturellement roux. Les hasard de la vie ont fait que mon apparence physique n'est plus totalement celle de ma naissance, mais je m'en accommode bien.
Je tiens une petite boutiques de services et de voyages, dont je vous parlerai plus une autre fois.

PC236957
Me voilà...n'ayez crainte , je ne vous ferai aucun mal.

Au hasard de mes voyages dimensionnels ,je suis arrivé chez Riku et Lilium, deux  euh...jeunes adultes
qui m'ont accueillis.

14
Voici Lilium

Il est albinos et souffre d'un léger retard mental.
Il nourrit une passion dévorante pour la collection d'oursons en peluche, et préfère par dessus tous ceux avec des ailes d'anges. Souvent comparé a une betterave a cause de son manque de mémoire flagrant .
Gourmand impénitent devant l'éternel, il n'hésite pas a se relever la nuit pour dévorer les pâtisseries et autres douceurs préparées par Riku, et risquer ainsi de grandement écourter son espérance de vie (car il se fait toujours attraper, bien entendu)

P1147210

et voilà Riku. Celui qui s'occupe de la maisonnée.Une vrai fée du logis, a la limite de la maniaquerie.
Derrière son caractère de cochon se cache un vrai cœur d'or. Mais attention de ne pas l'énerver pour de bon , il devient réellement terrible, et il est réellement difficile de le calmer. A déjà essayé de jeter la machine à laver sur Lilium, s'est arrêté au dernier moment car sa lessive n'était pas finie, et qu'il avait besoin de chaussettes propres.

Je ne doute pas que bien d'autres personnes risquent de nous rejoindre dans les prochaines semaines, mais nous verrons cela en temps voulu !

Sur ce, bien a vous,
SasuKumo

Posté par SasuKumo à 15:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,