18 Juillet 2009

Samedi 18 Juillet 2009  (temps dimensionnel 1322)

Le mystère de Riku est enfin éclaircit.
Rien de bien méchant au demeurant , juste un peu d'appréhension de sa part, et d'angoisse de la mienne. Voilà qui est rassurant.
Par contre le voir aller et venir dans la maison vêtu de son uniforme , ou parfois en sous vêtements féminins ne fini pas de m'étonner.
Si je n'était pas parfaitement au courant que Riku est un jeune homme, je me laisserai totalement tromper par son apparence féminine et juvénile.
Je m'habitue petit a petit a voir trainer de la dentelle et des rubans, et fini même par trouver cela agréable;
J'ai eu le loisir de voir un appartement de "mâles" célibataires, et je suis bien heureux que mes colocataires ne soient pas de ce genre ci. Déjà la propreté y est irréprochable (et quand on doit se déplacer en rampant, c'est très appréciable), ensuite l'ambiance y est tranquille et sereine.
J'ai vraiment beaucoup de chance.

Comme promis a Riku , je suis en train de faire le nécessaire pour réouvrir ma boutique. Elle n'était pas vraiment fermée, plutôt en pause, mais tant de choses restent a faire. Je ne sais encore combien de temps cela me prendra, et si je pourrai réellement l'ouvrir ici, ou s'il faudra que je trouve un autre local.
Riku m'assure que je peux disposer du rez de chaussé a ma guise, mais j'ai peur qu'en voyant arriver ma clientèle habituelle il ne change d'avis (ou prenne peur ?).
Et devoir réinstaller toutes les procédures de sécurité et les scellés necessaire me prendra beaucoup de temps et d'énergie, je n'aimerai pas avoir a le refaire ailleurs. Il va falloir que j'en discute sérieusement avec lui, que je lui expose VRAIMENT la nature de mon commerce, et qu'il décide quoi faire en connaissance de cause.
J'ai déjà reçu des demandes de rendez vous, et mon miroir est en chemin, tout devrai aller très vite.

Je me sens étrange de redevenir totalement moi même , mais pour une fois au sein d'un foyer tendre et aimant.
Le poid n'est est que plus important, j'ai maintenant deux personnes que j'aime a protéger.
Est ce bien raisonnable ?
Il faudrait que j'en discute avec Lacryma, elle est toujours de bon conseil.
Il y a fort longtemps également que je n'ai pas vu Lyssandre...